François Jottreau, un curé sous la Révolution

Par Frédéric Augris


L'abbé François Jottreau (parfois orthographié Jottereau) devint recteur de la paroisse de Beaulieu-sous-Bressuire (Deux-Sèvres) peut-être vers 1773, date à laquelle il offrit à cette petite commune du Bocage un cadran solaire que l'on peut encore admirer de nos jours dans la cour du presbytère et sur lequel il fit graver ces mots en latin :

"Jottereau Rectori de Beaulieu 1773"


On ne sait que très peu de chose sur ce prêtre, si ce n'est que dans le cimetière actuel de la petite commune (aujourd'hui rattachée à Bressuire), une pierre tombale surmontée d'une croix porte l'inscription suivante :


"Ici

reposent les restes

de M Jottereau

curé de Beaulieu

victime

de la révolution

de 1793 "



Que sait-on sur ce prêtre ?


En vérité peu de chose, et son souvenir fut essentiellement conservé dans la tradition orale des anciens de la commune.


Les registres de Beaulieu-sous-Bressuire antérieurs à 1795 n'existant plus (détruits probablement lors de l'incendie de la commune durant les guerres de Vendée et lors de celui des archives départementales en 1805), aussi les actes signés de la main de l'abbé Jottereau sont-il extrêmement rares dans le Bressuirais. Néanmoins, le 20 août 177,4 il était témoin de l'inhumation de Jean-Baptiste Lambin prêtre chanoine prieur et curé de Réaumur, décédé la veille en la paroisse voisine de Breuil-Chaussée. C'est d'ailleurs grâce à cet acte que nous connaissons le prénom de l'abbé Jotterau.


(Registres paroissiaux de Breuil-Chaussée - AD79- 117 / 2 E 51-2)


(Détail de l'acte : Signature de l'abbé Jottereau curé de Beaulieu)


Notons également que les archives départementales de la Vienne conservent des copies d'actes de la main de l'abbé de Beaulieu dans des actes notariés concernant la famille de Charles Falaizeau (sacristain de Beaulieu) et datés de 1786 (AD86 - Marquisat d'Airvault - Série Enouveau/367).

La signature de l'abbé Jottereau, curé de Beaulieu, apparaît également au hasard des registres d'autres communes voisines : Breuil-Chaussée (20 août 1774 - 26 avril 1779 - 8 décembre 1779) - Chambroutet (8 août 1779) - Saint-Porchaire (24 décembre 1783)


Nous reviendrons plus loin sur les circonstances de son décès.



L’héritage de l'abbé François Jottereau ?


Aux Archives départementales des Deux-Sèvres est conservé l'enregistrement de la succession de l'abbé Jottereau (AD79 - 3Q485). Document rédigé le 9 brumaire an 7 (30 octobre 1797) qui nous explique que ce sont ses nièces qui héritent de ses biens



Ce document nous confirme que l'abbé est bien décédé "pendant la Guerre de la Vendée" et qu'il laisse les biens suivants :

  • Une moitié de maison appelée Malabry, commune de Saint-Porchaire, "totalement incendiée sur l'effet de la Guerre de la Vendée".

  • Trois morceaux de terre et un jardin.

  • Un capital de 440 francs.

Un second acte fut rédigé à la suite, le même jour, et apporte une précision concernant une rente de dix boisseaux de seigle à prendre sur la métairie de La Robinière en la commune de Noirterre.


Ce sont donc les nièces de l'abbé Jottereau qui héritèrent de ses biens :

  • Marie Liger épouse Claude Dansard (instituteur à Parthenay)

  • Jeanne Foret veuve René Liger et tutrice de ses deux enfants mineurs

  • Marguerite Liger, épouse Pierre Duchesnay, mécanicien à Cholet

  • Marie Anne Liger, sœur hospitalière à Brest

  • Le second acte ajoute Marie Liger, "décédée fille majeure à Nueil il y a près d'un an"


La famille Liger


Ces sœurs Liger, héritière de l'abbé Jottreau, sont nées du couple René Liger (maître tanneur) et de Marguerite Jottreau, qui vivaient sur la paroisse Notre-Dame de Cholet et dont nous connaissons les enfants suivants, tous nés sur cette paroisse Notre-Dame (en gras les héritières de l'abbé Jottreau de Beaulieu) :

  1. Marie Marguerite, née le 29 août 1749. Son oncle François Jottreau, sujet de cet article, est son parrain ; la marraine étant Marie Bodet veuve de François Liger grand-mère. Le baptême est célébré par l'abbé Liger qui est en vérité oncle de l'enfant (acte ci-dessous).

  2. René Pierre, né le 29 octobre 1751. L'acte est également rédigé par l'abbé Liger qui précise bien être "oncle de l'enfant". Parrain : Pierre Bourdaizeau de La Paulière, cousin germain - Marraine : Henriette Liger, tante. Il épouse Jeanne Perrine Hyacinthe Forêt le 26 juin 1781 à Mortagne (85) (acte ci-dessous) (Cette Jeanne Foret était fille de Pierre Forêt décédé à Mortagne en 1782 "maitre des petites écoles" - registres paroissiaux de Mortagne - AD 49). Elle est elle même décédée à Parthenay le 7 août 1808.

  3. Marguerite Françoise, née le 30 décembre 1752. Parrain : Jean Gabard, oncle - Marraine : Marie Françoise Liger, tante. Épouse Pierre Duchesnay (Duchesnoy) le 28 novembre 1781 à Cholet (N.D). La cérémonie de mariage est célébrée par l'abbé Jottreau de Beaulieu (acte ci-dessous). Décédée le 13 avril 1837 à Bressuire (aux Ursulines) - Pierre Duchesnay devint avoué à Beaupréau (49).

  4. Marie Anne, née 3 février 1756. Parrain : Gilles Reveillère, cousin germain - Marraine : Marie Anne Jottereau, tante (acte ci-dessous). Décédée le 11 Ventôse an IX (2 mars 1801) à Saint-Laurent-sur-Sèvre - Sœur hospitalière. Son acte lui donne l'âge de 44 ans et la prénomme bien Marie Anne ainsi que l'acte de sa succession (AD79 - Registre des successions du Bureau de Bressuire - 3Q4/86) .

  5. Marie, née vers 1756. Épouse Claude Dansart le 10 floréal an IV (29 avril 1796) à Parthenay. Son acte de mariage lui donne l'âge de 40 ans.

  6. Jean, né le 10 juin 1757. Parrain : Jean Hallebert (Qui signe : Albert), cousin germain - Marraine : Françoise Gabard, cousine germaine. Décédé à Cholet (N.D) le 10 décembre 1758.

  7. François, né le 30 mai 1758. Parrain : Jean Bourdaizeau, cousin germain - Marraine : Marie Gabard, cousine germaine.

  8. Pierre, né le 9 juillet 1759. Parrain : René Gabard, cousin germain - Marraine : Marie Liger, soeur.

(acte de baptême de Marie Marguerite Liger en 1749 - Le parrain est "François Jottreau ecclésiastique oncle de l'enfant" qui signe "François Jottreau" - AD49 6E333/2)

(Acte de baptême de René Liger en 1756 - Marraine : Marie Anne Jottreau, tante de l'enfant donc soeur de l'abbé Jottreau de Beaulieu - AD49 6E332/2)

(Mariage de Marguerite Liger à Cholet en 1781, célébré par l'abbé François Jottreau de Beaulieu - AD49 6E332/2)


(Acte de mariage de René Pierre Liger en 1781 à Mortagne, célébré par l'abbé Jottreau de Beaulieu - AD85 2E151/3) - (Marguerite Jottreau, mère du marié signe f(emme) Marguerite Liger)



Autres parentés


Outre cette famille Liger, héritière de l'abbé Jottreau, ces actes nous permettent d'identifier deux sœurs de l'abbé :


  • Marguerite Jottreau, épouse René Liger

  • Marie Anne Jottreau (marraine de René Liger en 1756)

(signatures de René Liger et de son épouse Marguerite Jottreau sur l'acte d'inhumation de Marie Bodet (mère de René Liger, veuve de François Liger), le 26 avril 1753

(Registre de Cholet (N.D) - AD49 6E332/2))


(signature de Marguerite Jottreau sur l'acte d'inhumation de Jacques Liger son beau-frère à Cholet (N.D) le 29 juin 1756 - AD49 - 6E332/2)