Glanes historiques : naissance du fils de Théophile Leclerc et de Pauline Léon



Dans l'état civil reconstitué de Paris, de petites merveilles s'y cachent ! Ainsi cet acte de naissance en date du 29 fructidor an III de Pierre Leclerc né le 27 (13 septembre 1795) "rue du fossé Montmartre, passage des vignes n° 7 ." (1) En effet, il est fils des révolutionnaires Jean Théophile Victoire Leclerc alors indiqué comme "négociant" et Anne Pauline Léon.



Parmi les témoins, Anne Leclerc institutrice passage des Vignes, est la sœur ainée de Théophile, elle était née à Montbrison le 4 octobre 1764 (2) et décède en tant que Jeanne Anne Leclerc aînée toujours à Montbrison le 10 avril 1835.(3)

Notons qu'en 1804, Pauline Léon, lorsqu'elle demande la libération de son frère François Paul Mathurin, se déclare institutrice.

Le témoin Jean Lafosse est peut-être le même qui, garçon tapissier, se maria en 1791 (4).


Quand à Jean Théophile Victoire Leclerc, rappelons que lors de l'insurrection royaliste du 13 Vendémiaire an IV (5 octobre 1795), il participe à la défense de l' Assemblée comme il l' écrit dans un mémoire.

(1) [Ec reconstitué de Paris 5Mi 1 92 (f.6)]

"Darb.roz" sur sa page Geneanet indiquait la date du 14 septembre 1795.

(2) Ad 42 BMS Montbrison, paroisse Saint-Pierre 3NUMRP2/1MIEC148X14

(3) Ad 42 EC Montbrison 3NUMEC1/3E148_0241835

(4) https://www.geneanet.org/archives/registres/view/309914/39

(5)Claude Guillon « Notre Patience est à bout -1792-1793, les écrits des Enragés » Imho 2016 p 180 (F/17/1214/B d. 13)..

© 2019 Christelle Augris, Frédéric Augris. Contact  -Politique de confidentialité

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now